New Disco Wave

BIO

Indus Synth Dance

Rraouhhh ! ne craint rien. 

Rien que le fait d’opter pour une onomatopée au moment du baptême 
prouve que le duo est mu par le syndrome du cri primal
et l’expression des sentiments les plus profonds. 

Rraouhhh ! qu’ils disaient, hurlant au monde leur joie de vivre rustre et radicale 
au point de transformer une innocente glace à l’italienne en hymne imparable, 
martial en diable, riche en soufre et en stupre industriel...
RRAOUHHH !!!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire